Mieux comprendre la transpiration

POURQUOI EST-CE QUE JE TRANSPIRE

La transpiration, qu’on appelle aussi sudation, consiste en la production de sueur à la surface de la peau. C’est un phénomène naturel et nécessaire. Elle a deux fonctions majeures dans l’organisme :

En refroidissant la surface de la peau, la transpiration permet de réguler la température de l’organisme et de s’adapter à la température extérieure.
La transpiration permet aussi d’éliminer certains déchets, autrement dit, elle permet de détoxifier l’organisme.

Un faible pourcentage de la population souffre d’un dysfonctionnement appelé hyperhidrose. L’hyperhidrose consiste en la production excessive de sueur. Elle ne concerne qu’un très faible pourcentage de la population.

LES GLANDES SUDORIPARES ET LA SUEUR

La sueur est produite sous l’épiderme, au niveau des glandes sudoripares. Il en existe deux types, les glandes eccrines et les glandes apocrines.

Les glandes eccrines sont très nombreuses, on les retrouve sur l’ensemble du corps et particulièrement au niveau des mains, des pieds et du front. Elles s’activent sous l’effet de la chaleur ou de l’activité physique.
Les glandes apocrines, quant à elles se retrouvent toujours liées aux appareils pilo-sébacés, donc uniquement dans les régions avec des poils (aisselles et parties génitales). Elles sont stimulées par l’activité physique, les émotions et le stress.

La sueur est inodore et incolore, majoritairement composée d’eau, même si la composition varie selon si elle est produite par les glandes eccrines et apocrines.

POURQUOI MA TRANSPIRATION S’ACCOMPAGNE DE MAUVAISES ODEURS

Comme dans tout le reste de notre organisme, il existe à la surface de notre peau un ensemble de bactéries, qui composent la flore cutanée. Cette flore cutanée participe à la fonction barrière de la peau et nous protège des infections microbiennes. On y retrouve aussi des bactéries pathogènes qui consomment notre sueur et la transforme en molécules responsables des mauvaises odeurs.

Ce n’est donc pas la transpiration en elle-même qui est responsable des odeurs corporelles, mais bien un déséquilibre de la flore cutanée : la transpiration et les odeurs deviennent gênantes lorsque les bactéries pathogènes sont présentes en trop grand nombre. Ainsi, une solution à la fois naturelle et efficace pour combattre les mauvaises odeurs consiste à éliminer ces bactéries, notamment à l’aide des prébiotiques.

COMMENT FAIRE POUR TRANSPIRER MOINS NATURELLEMENT ?

Pour limiter une sudation trop importante, il est déconseillé de manger épicé, de porter des matières synthétiques ou de fumer. Par contre, la consommation de boissons chaudes aide à réguler la température, pensez-y !

Certaines plantes sont plébiscitées pour leurs propriétés vis-à-vis de la transpiration : le tea-tree, la lavande, le palmarosa ou encore la sauge. Préférez-les autant que possible aux sels d’aluminium pour éviter d’obstruer les pores et pour préserver le mécanisme naturel de la transpiration.

Découvrez le meilleur d’Alvadiem