Tout savoir sur la mycose des ongles de main

Tout savoir sur la mycose des ongles de main

La mycose des ongles est l’infection la plus courante de l’ongle : provoquée par des champignons, on estime qu’elle touche un adulte sur dix, une proportion qui s’accentue avec l’âge pour atteindre trois personnes sur dix chez les plus de 60 ans. Si elle est plus fréquente sur les ongles de pied, elle peut également s’inviter sur les ongles des mains : l’ongle prend alors une coloration jaune, et a tendance à s’épaissir voire à se dédoubler.

La mycose de l’ongle – également appelée onychomycose – ne guérit jamais spontanément, c’est pourquoi un traitement est indispensable pour empêcher les champignons de proliférer, de s’attaquer aux autres ongles de la main, et même de contaminer les différents membres de la famille !
Causes, symptômes, traitements : on vous explique tout sur la mycose de l’ongle, tout en vous donnant quelques conseils pour l’éviter et en venir à bout rapidement.

Mycose des ongles de main : quelles sont les causes ?

Les mycoses des ongles sont pour la plupart provoquées par des champignons, les dermatophytes ou par des levures, comme la Candida. On parle alors de candidose. Les moisissures quant à elles affectent plus volontiers les ongles de pied.

Il faut savoir qu’une mycose de la peau non traitée peut se transmettre à l’ongle, et inversement : sans traitement, l’onychomycose peut également toucher la peau.

Les champignons comme les dermatophytes ou les Candida sont très présents dans les milieux humides. Les mycoses des ongles vont donc toucher plus fréquemment les personnes ayant souvent les mains dans l’eau, ou celles qui portent des gants dans leur profession – ces derniers favorisant la macération et l’humidité. Vous comprendrez aisément pourquoi les mycoses des ongles s’attaquent également aux orteils (en particulier au gros orteil) : enfermé dans des chaussures, le pied évolue à longueur de journée dans un environnement humide et mal aéré, propice au développement des champignons.

D’autres facteurs peuvent favoriser l’onychomycose, comme certaines maladies (diabète, psoriasis), ou de mauvaises habitudes (se ronger les ongles, avoir une hygiène qui laisse à désirer...)

Enfin, l’âge est un facteur augmentant le risque de mycose au niveau des ongles de main comme de pied.

Pour éviter le risque d’infection par les champignons, quelques conseils simples :

- Limiter le contact des ongles avec l’eau et éviter le port prolongé de gants,

Bien s’essuyer les mains après chaque lavage, en éliminant toute l’eau,

- Éviter de se ronger les ongles et les entretenir avec des ciseaux et une lime à ongles propres,

- Hydrater sa peau, appliquer un soin des ongles en prévention, surveiller régulièrement sa peau et ses ongles et traiter sans attendre les plaies qui peuvent apparaître, en particulier en cas de diabète,

- Pour la mycose de l’ongle de pied, opter pour des chaussures et des chaussettes respirantes, qui ne compriment pas trop les orteils. Ne pas marcher pieds nus dans des lieux publics pour éviter une contamination aux moisissures, et bien sûr adopter une hygiène des pieds irréprochable.

Les symptômes de l’onychomycose

Différents symptômes peuvent vous mettre la puce à l’oreille et vous faire penser à une mycose des ongles. Parmi eux :

- Une coloration jaunâtre ou blanchâtre de l’ongle,

- Un changement de texture de l’ongle : il devient plus dur, plus épais, sa surface peut être irrégulière et se strier,

- Les ongles infectés par une mycose sont également plus friables, plus cassants, ils semblent abîmés,

- Le pourtour de l’ongle peut également être touché, dans ce cas, il devient rouge et boursouflé,

- Si la mycose ne fait l’objet d’aucun traitement, l’ongle peut finir par se décoller.

Poser un diagnostic n’est pas toujours évident car l’onychomycose peut être confondue avec d’autres infections ou maladies ressemblantes, comme le psoriasis. En cas de doute, le mieux est de consulter votre médecin généraliste qui pourra effectuer un prélèvement : ce dernier confirmera ou infirmera le diagnostic, permettra de connaître les champignons et les levures en cause et donc de vous administrer le bon traitement en conséquence.

Quel traitement pour une mycose des ongles de mains ?

Si, au début, la mycose est peu étendue et peu douloureuse, on peut être tenté de ne rien faire. Mauvaise pioche, car une mycose des ongles, sur les mains comme sur les pieds, ne guérit pas sans traitement.

Les dermatophytes ou les levures vont continuer de coloniser l’ongle jusqu’à atteindre sa base, la peau autour de l’ongle, et les ongles adjacents. N’oublions pas que la mycose est contagieuse : vous pouvez donc la transmettre aux personnes de votre entourage. Voilà une bonne raison de vous attaquer à la mycose dès son apparition, d’autant que plusieurs semaines, voire plusieurs mois sont souvent nécessaires pour en venir à bout !

Différents traitements existent pour soigner l’onychomycose, comme des crèmes ou des vernis antifongiques, à base de ciclopirox ou amorolfine. Ces produits ne sont pas toujours plaisants à utiliser : les vernis mettent longtemps à sécher, les huiles ou les crèmes pénètrent mal ou laissent un film gras sur la peau. Sans compter que ces traitements n’ont rien de naturel…

Si vous cherchez un traitement pour la mycose des ongles des mains avec un maximum d’ingrédients naturels, nous avons la solution ! Les équipes d’Alvadiem ont développé le Soin Assainissant Ongles, idéal pour retrouver des ongles en pleine santé et éloigner la mycose.

Ce soin, formulé à partir de 99% d’ingrédients d’origine naturelle, présente de nombreux avantages :

- Il est facile à appliquer grâce à son embout pinceau, qui permet une application localisée et facile,

- Sa texture huile-en-gel ne laisse pas d’effet gras et pénètre sans massage,

- Ce soin peut être utilisé sur les ongles de main comme sur les ongles de pied,

- Comme tous les produits Alvadiem, il est fabriqué en France et bénéficie d’un excellent rapport qualité-prix pour ce type de soin.

Le Soin Assainissant est la solution parfaite pour éliminer la mycose, régénérer les ongles abîmés et prévenir la récidive de l’infection.

Du côté des ingrédients, nous avons sélectionné la Propolis Noire pour ses incroyables propriétés antibactériennes. Moins connue que le miel, mais tout aussi intéressante pour venir au secours de la peau et des ongles abîmés, la Propolis Noire est gorgée d’antioxydants. Elle est même cinq fois plus efficace que la vitamine E !

Cet actif hors norme va protéger l’ongle des agressions et empêcher sa dégradation. A ses côtés, on retrouve du terpinéol concentré et des polyglycérides végétaux. Le terpinéol concentré désigne tout simplement la molécule active du tea tree (ou arbre à thé). On estime qu’il est 20 fois plus efficace que l’huile essentielle du même nom pour lutter contre les infections. Son action antimicrobienne et antifongique est reconnue depuis toujours et en fait un actif idéal pour venir à bout d’une mycose.

Les résultats parlent d’eux-mêmes : 90% des utilisateurs trouvent leurs ongles assainis, plus nets, avec une couleur plus uniforme après deux mois d’utilisation.

Nos conseils pour bien utiliser le Soin Assainissant et retrouver des ongles en pleine santé ? Une application chaque soir sur l’ongle concerné (main ou pied) après la toilette. Ce soin peut être utilisé chez l’enfant à partir de 3 ans et sur les ongles fragilisés par des pathologies (diabète, psoriasis…). Pour booster ses effets, vous pouvez opter pour une cure de compléments alimentaires, avec nos gélules Ongles Forts et Sains. Dans leur formule, propolis, biotine et kératine végétale allient leurs forces pour vous aider à retrouver des ongles forts et stimuler leur croissance et leur vitalité.

Quel que soit le traitement choisi (application d’une crème, d’un vernis, d’une huile…), gardez en tête que soigner une mycose des ongles de main ou de pied peut être long : quelques semaines, ou quelques mois sont souvent nécessaires pour éradiquer l’infection.

Bien sûr, si l’onychomycose est traitée dès son apparition, vous avez de meilleures chances de l’éliminer rapidement. Si la mycose est très étendue et touche plusieurs ongles, si elle s’attaque à la matrice de l’ongle, si elle récidive sans cesse ou ne semble pas réagir aux traitements traditionnels, mieux vaut consulter votre médecin généraliste.

Ce dernier pourra vous prescrire des médicaments ciblés ou vous orienter vers des traitements alternatifs, comme le laser, qui détruit les champignons par la chaleur en quelques séances. L’ablation de l’ongle, quant à elle, reste rare, elle est réservée aux cas résistants aux traitements et concerne surtout les ongles de pied.