Mycose sur les ongles de pied : que faire

Mycose sur les ongles de pied : que faire

Votre ongle de pied présente une coloration jaune, il semble plus épais qu’avant et a tendance à se décoller ? Vous souffrez peut-être d’une mycose. Très fréquente, la mycose des ongles – aussi appelée onychomycose - peut apparaître sur les mains comme sur les pieds. Elle est provoquée par un champignon qui prolifère sous les ongles, causant au passage des désagréments plus ou moins importants. 

Comment prévenir cette infection et garder des pieds en pleine santé ? Quel traitement est possible une fois l’onychomycose installée ? On vous explique dans cet article comment éviter les mycoses des ongles, et comment réagir si vous pensez en avoir une.

Mycose des ongles : quels sont les symptômes ?

Au début, la mycose des ongles est indolore. Vous noterez peut-être que votre ongle de votre gros orteil s’est épaissi ou qu’il a changé de couleur : les colorations jaunes font partie des symptômes de la mycose. L’ongle, dans le même temps, devient plus cassant. Si l’onychomycose n’est pas identifiée ou en l’absence de traitement, l’ongle peut se décoller, engendrant douleur et inconfort. Marcher ou simplement enfiler des chaussures peut s’avérer compliqué. A terme, l’ongle, friable, peut se fendiller ou se dédoubler. 

Quelle est l’origine de la mycose des ongles ?

Attraper une mycose des ongles de pied est un phénomène fréquent chez les adultes, et encore plus chez les personnes âgées. La mycose peut toucher tout le monde, à tout âge, même si certains sont plus à risque que d’autres.

Les causes de la mycose des ongles

L’onychomycose est provoquée par des champignons, qui vont s’infiltrer sous l’ongle et le coloniser. Différents champignons peuvent être mis en cause, comme :

  • Les champignons filamenteux, aussi appelés dermatophytes : ces champignons apparaissent généralement sur les ongles des pieds et peuvent toucher un ou plusieurs orteils. Ces champignons ne sont pas naturellement présents sur la peau : la contamination vient donc de l’extérieur. La mycose peut se manifester à l’extrémité de l’ongle et évoluer vers sa base en l’absence de traitement. Elle peut également apparaître à la base de l’ongle et progresser vers son extrémité. En cas d’atteinte totale – l’ensemble de l’ongle est alors colonisé par les champignons dermatophytes – ce dernier devient friable et épais, sa surface est irrégulière.
  • Les moisissures : ces champignons ressemblent aux dermatophytes. Ils peuvent également engendrer une boursouflure sur le pourtour de l’ongle : la peau est alors rouge, gonflée et douloureuse.
  • Les levures, dont le champignon Candida. Ces levures ont tendance à se manifester plus volontiers sur les ongles des mains, mais elles peuvent également toucher vos ongles de pied. Les levures sont naturellement présentes à la surface de la peau : au moindre déséquilibre, elles peuvent se développer et provoquer une mycose.

On distingue la mycose de l’ongle (onychomycose) qui touche l’ongle ou le lit unguéal (la zone de peau située sous l’ongle) et la mycose du pied : aussi appelée pied d’athlète, elle se manifeste sur la peau, généralement entre les orteils. A noter qu’une mycose du pied non traitée peut finir par atteindre l’ongle.

Les facteurs favorisant les mycoses

Différents facteurs peuvent favoriser l’apparition de mycoses, ils sont principalement liés à vos habitudes de vie (hygiène, sport, choix des chaussures…), ou à certaines maladies. 

- Dans le cas des mycoses à dermatophytes ou à moisissures 

Les dermatophytes n’étant pas présents naturellement à la surface de la peau, la contamination provient d’une source extérieure : contact avec un animal ou une substance contaminée (terre, eau, sol dans les lieux publics…) La piscine, le sauna, les hôtels, les salles de sport sont des lieux de contamination fréquents : il est préférable de ne pas marcher pieds nus pour éviter les mycoses !

- Dans le cas des mycoses à levures 

Les levures sont naturellement présentes à la surface de la peau, et n’engendrent pas de problèmes particuliers…jusqu’à ce qu’un déséquilibre survienne et favorise le développement de ces champignons ! On peut citer par exemple : une augmentation de la transpiration, une modification de l’acidité de la peau, des micro-blessures au niveau des pieds, ou encore une hausse des températures extérieures. Les personnes souffrant de maladies comme le diabète - source de lésions au niveau des pieds - sont plus susceptibles de développer des mycoses.

Comment éviter la mycose des ongles ?  Nos conseils

Pour éviter la prolifération des champignons, privilégiez les chaussettes et les chaussures respirantes, qui permettent l’évacuation de la transpiration, et prenez soin de vos pieds au quotidien, avec des produits doux et adaptés. En cas de transpiration excessive au niveau des pieds, pensez à notre Déodorant Pieds Régulateur : ce soin pourra diminuer l’inconfort et l’humidité dont raffole les champignons.

D’une manière générale, pensez à bien sécher vos pieds après la douche – en particulier entre les orteils pour ne pas laisser des zones humides – et à couper vos ongles de pied régulièrement. Évitez de partager serviettes et chaussures, et pensez à porter des chaussures dans tous les lieux publics, source fréquente de contamination.

Quel traitement en cas de mycose de l’ongle de pied ?

Mauvaise nouvelle : une mycose des ongles ne guérit jamais spontanément, vous devrez donc appliquer des soins ou un traitement antifongique pour en venir à bout. La mycose de l’ongle est vouée, en l’absence de traitement, à s’étendre à la totalité de l’ongle voire aux ongles avoisinants.

Un traitement est donc nécessaire, d’autant que la mycose est très contagieuse et peut se transmettre facilement à vos proches. L’idéal est d’agir dès les premiers symptômes. Il sera plus facile de venir à bout de cette infection si elle est traitée sans attendre : plus vous attendez, plus vous courrez le risque que les traitements ne fonctionnent pas, ou mettent très longtemps à éliminer la mycose.

Les traitements proposés diffèrent selon la localisation, le stade de la mycose (atteinte totale ou partielle de l’ongle) et de son évolution (rapide ou lente). Dans tous les cas, il est conseillé de consulter un médecin qui pourra confirmer la présence ou non d’une mycose. Certaines maladies pouvant provoquer des symptômes similaires (taches jaunes, décollement de l’ongle…), votre médecin pourra, en cas de doute, effectuer un prélèvement pour poser le diagnostic de façon certaine.

Le traitement pour une mycose des ongles

Si la mycose n’en est qu’à ses débuts et n’a atteint qu’une petite partie de l’ongle, votre médecin vous prescrira probablement un traitement à base de bains de pied, et l’application chaque jour d’une crème ou d’un vernis antifongique. Soyez patient :  soigner une mycose peut prendre du temps, d’une dizaine de jours à plusieurs mois.

Venir à bout d’une mycose des ongles de mains est généralement plus rapide que soigner une mycose des ongles de pieds, car celle-ci est entretenue par la transpiration et le manque d’aération dans vos chaussures. Le traitement doit être poursuivi jusqu’à ce que l’ongle soit redevenu parfaitement normal, sous peine de récidive. 

Si vous cherchez une façon naturelle de lutter contre la mycose, tout en redonnant à vos ongles leur beauté d’origine, pourquoi ne pas vous tourner vers notre Soin Assainissant Ongles à la Propolis Noire ? Ce soin des ongles a été spécialement conçu pour protéger les ongles des infections fongiques et microbiennes, les réparer et les restructurer. 

Le secret de ce soin Alvadiem ? Une formule avec 99% d’ingrédients naturels et des actifs qui ont fait leurs preuves pour prendre soin des ongles abîmés et fragilisés. Vous retrouverez notamment de la Propolis Noire : super oxydante, elle lutte contre la dégradation de l’ongle et le protège des agressions. A ses côtés, le Terpinéol concentré : il s’agit de la molécule active du tea tree, qui s’avère 20x fois plus efficace que l’huile essentielle du même nom pour lutter contre les infections.

Son action antimicrobienne et antifongique est reconnue depuis toujours. Enfin, des polyglycérides végétaux viennent compléter la formule : ils comblent les porosités de l’ongle – fréquentes en cas de mycose – pour des ongles lisses et sains. 

Parce qu’on n’a pas toujours le temps d’attendre qu’un soin soit sec pour enfiler chaussettes et chaussures, nous avons misé sur une texture huile-en-gel : le soin pénètre ainsi rapidement au cœur de l’ongle, sans laisser de fini gras. Cerise sur le gâteau : il est très simple à appliquer, grâce à son format tube et son embout pinceau. Ce dernier délivre la bonne quantité de produit et permet de l’étaler facilement et précisément. C’est un gain de temps et de confort certain pour tous ceux qui sont pressés, ou qui ont des difficultés à se baisser.

Ce n’est pas pour rien si ce produit pour les ongles fait désormais partie de nos soins star : 90% des utilisateurs de ce traitement pour la mycose des ongles du pied ont noté que leurs ongles étaient assainis, renforcés, avec une couleur plus uniforme. Ce soin Alvadiem deviendra bien vite votre indispensable pour retrouver des ongles de pied en pleine santé !

En cas de récidive de la mycose

Venir à bout d’une mycose prend du temps, encore plus si celle-ci se manifeste sur les ongles de pieds. Il est possible que les traitements prescrits n’apportent pas de résultats, ou des résultats éphémères, avec des récidives à la clé. Dans ce cas, votre médecin pourra vous prescrire un traitement antifongique par voie orale pour venir à bout de l’infection. Dans des cas extrêmes, une chirurgie des ongles peut être envisagée pour retirer la zone malade de l’ongle. 

Découvrez sans attendre l’ensemble des produits Alvadiem, la solution naturelle pour garder des ongles et une peau en pleine santé.