Tout savoir sur l’onychomycose

L’onychomycose, qu’est ce que c’est ? Derrière ce nom compliqué se cache une infection relativement courante que vous connaissez probablement mieux sous un autre nom : la mycose de l’ongle ! En cas de mycose, des champignons colonisent le lit de l’ongle, et parfois la zone entre les orteils, rendant l’ongle épais, déformé, avec une couleur jaune ou blanche caractéristique.

Vous vous demandez d’où viennent les onychomycoses, comment apprendre à les reconnaître et surtout quel traitement adopter pour en venir à bout ? Dans cet article, on vous dit tout sur les causes, les symptômes et les traitements de la mycose des ongles !

Onychomycose : quelles sont les causes et facteurs favorisants ?

L’onychomycose, aussi appelée onychomycosis, désigne une mycose de l’ongle. Elle apparaît le plus souvent sur les ongles des pieds (les gros orteils étant les plus fréquemment touchés), parfois sur les ongles de main, et différentes causes peuvent expliquer sa survenue.

La plupart du temps, l’onychomycose est due à des champignons, les dermatophytes, qui s’infiltrent sous l’ongle, au niveau de la tablette unguéale. La mycose de l’ongle provient souvent d’une mycose du pied non soignée (le fameux pied d’athlète), qui a amené l’infection à se propager de la peau aux ongles. Ces champignons sont inexistants sur la peau à l’état naturel, leur présence provient donc d’une contamination extérieure. Les dermatophytes sont fréquemment transmis dans les lieux publics, en particulier quand vous êtes en contact avec un sol humide. La piscine, le sauna, la salle de sport ou encore les douches dans les hôtels sont des lieux où les onychomycoses se transmettent facilement.

La mycose de l’ongle n’est pas toujours due aux champignons dermatophytes, elle peut aussi être déclenchée par la présence de levures, principalement au niveau des mains. Ces dernières sont présentes naturellement sur la peau, mais peuvent engendrer des mycoses cutanées ou des mycoses des ongles au moindre changement ou déséquilibre. Les infections dues aux levures sont fréquentes chez les personnes qui ont souvent les mains dans l’eau.

Enfin, la mycose des ongles peut être due à des moisissures se trouvant dans une terre contaminée.

Les mycoses des ongles touchent principalement les adultes et sont plus fréquentes chez les personnes âgées. Certains facteurs peuvent les favoriser, comme le diabète ou certaines maladies de peau (psoriasis en tête), la prise de certains médicaments (traitements immunosuppresseurs, chimiothérapie…), une mauvaise hygiène des pieds, ou encore des chaussures inadaptées. Pensez à toujours porter des chaussures à votre taille, suffisamment larges pour ne pas comprimer les orteils, et respirantes pour limiter la transpiration et l’humidité, particulièrement favorable au développement des champignons.

Pour limiter le risque de mycose de l’ongle et garder des pieds en plein santé, portez toujours des sandales dans les lieux publics et évitez de prêter chaussures, chaussettes, serviettes, coupe-ongles ou lime à ongles à quelqu’un d’autre.

Quels sont les symptômes de la mycose de l’ongle ?

Les premiers symptômes de l’onychomycose ne sont pas toujours évidents à repérer, d’autant que l’infection est indolore à ses débuts. Vous pourrez remarquer que votre ongle change de couleur (l’ongle devient jaune ou blanc). Cette décoloration s’accompagne souvent d’un changement de texture : l’ongle devient plus épais, difficile à couper. Sans traitement, l’ongle peut à terme devenir friable et se décoller, ce qui est source de douleur et rend le port de chaussures et la marche compliqués.

Le diagnostic n’est pas toujours évident à poser, car l’onychomycose peut facilement être confondue avec d’autres maladies qui s’attaquent aux ongles, comme le psoriasis. Votre médecin va examiner l’aspect de l’ongle, et en cas de doute effectuer un prélèvement. Ce dernier sera analysé en laboratoire pour confirmer le diagnostic, et déterminer quels champignons sont à l’origine de l’infection – ce qui permettra à votre médecin de vous proposer le traitement antifongique le plus adéquat.

Quels traitements pour soigner l’onychomycose ?

Mauvaise nouvelle : la guérison de l’onychomycose n’intervient jamais spontanément. Si elle ne vous gêne pas particulièrement, peut-être avez-vous décidé de l’ignorer : sachez que la mycose va continuer d’évoluer et de s’étendre jusqu’à atteindre les autres ongles, ou la peau alentours, ce qui donnera naissance à une mycose de la peau. Sans traitement antifongique, vous prenez également le risque de contaminer les autres membres de la famille.

Vous voulez soigner l’onychomycose de façon naturelle, à la maison, pour retrouver des ongles en pleine santé ? Nous avons la solution avec notre Soin Assainissant Ongles à la Propolis Noire.

La Propolis fait partie de ces actifs gorgés d’anti-oxydants. 5 fois plus efficace que la vitamine E, elle va agir contre l’oxydation de l’ongle, qui est à la source de toutes ses dégradations. A ses côtés, le Terpineol Concentré : il s’agit de la molécule active de l’huile essentielle de Tea Tree, qui est vingt fois plus efficace que l’huile elle-même. Avec ses propriétés anti-microbiennes et antifongiques, c’est un ingrédient parfait pour lutter contre les infections de l’ongle. Enfin, des Polyglycérides Végétaux complètent la formule : ils comblent les porosités de l’ongle abîmé, vous aidant ainsi à retrouver des ongles forts et en pleine santé.

Le Soin Assainissant se présente dans un tube avec un embout pinceau : appliquer précisément la juste quantité est très facile, que vous traitiez les ongles des pieds ou des mains. Sa texture huile-en-gel, novatrice pour ce type de soin des ongles, pénètre rapidement et sans massage sans laisser d’effet gras. Vous pouvez enfiler chaussettes et chaussures sans tarder ! Ce produit, avec ses 99% d’ingrédients d’origine naturelle, est si doux qu’il peut être appliqué sur tous les ongles, même ceux fragilisés par une maladie comme le diabète ou le psoriasis.

La guérison de l’onychomycose est souvent un travail de longue haleine – quels que soient les soins, produits ou médicaments utilisés. Nous vous conseillons d’appliquer votre soin chaque jour pendant trois mois minimums pour apprécier une meilleure qualité de l’ongle. Et pourquoi pas offrir à vos ongles un petit coup de boost avec le Complément Alimentaires Ongles Forts et Sains, qui vont vous aider de l’intérieur à retrouver des ongles résistants et de meilleure qualité.

Si l’onychomychosis est ancienne, tend à s’étendre et occasionne des douleurs, il est conseillé de consulter un médecin. Ce dernier pourra demander un prélèvement pour déterminer quel champignon ou levure est en cause et vous prescrire ainsi le bon traitement pour la mycose des ongles du pied. Ce traitement antifongique prend la plupart du temps la forme d’une crème ou d’un vernis à base d’amorolfine ou ciclopirox, à appliquer sur plusieurs mois pour venir à bout de l’onychomycose.

Crèmes et vernis pour les ongles peuvent être combinés avec la prise de médicaments oraux à base de terbinafine. En cas de récidive ou de résultats mitigés, d’autres traitements contre l’onychomycose pourront vous être proposés, comme une séance de laser, qui va détruire les champignons par effet thermique. Un à deux séances de laser sont nécessaires pour traiter l’ongle et la tablette unguéale. Le traitement vise l’ongle touché, mais aussi les ongles adjacents pour éviter tout risque de contamination.

Dans les cas les plus graves (mycose très étendue, absence de guérison malgré les traitements antifongiques proposés), une opération chirurgicale vous sera proposée. L’ablation de l’ongle permettra alors de venir enfin à bout de cette mycose à champignons ou à moisissures, pour retrouver à terme des ongles en pleine santé.