Crevasses : Comprendre et soulager naturellement

Crevasses : Comprendre et soulager naturellement
Selon les saisons, nous y portons moins d’attention mais elles sont pourtant bien présentes. Les crevasses, ces plaies ouvertes bénignes, sont toutes aussi gênantes que douloureuses. Il est important de les traiter et d’adopter les bons gestes selon la zone touchée. La Rédaction accompagnée d’Alexandra Philippe, ancienne podologue et déléguée commerciale alvadiem, vous apporte tous les conseils pour apaiser et soulager votre épiderme.

TOUT SAVOIR SUR LES CREVASSES

La crevasse est une déchirure de l’épiderme qui apparait généralement au niveau du talon sur une peau trop sèche, voire calleuse. Elles peuvent aussi apparaître sur les mamelons des mamans allaitantes. Inconfortables et douloureuses, les crevasses touchent toute la famille, du plus petit ou plus grand. Pour s’en débarrasser, il est important d’utiliser des soins adaptés.

 

→ Les facteurs d'apparition des crevasses

Sable, mer salée, sandales, c’est surtout en été, lorsque la peau est sursollicité et agressée, que la peau se dessèche et que les crevasses se développent. On note aussi que certains traitements et pathologies de peau type eczéma ou psoriasis peuvent en être à l’origine.

 

→ Mécanisme de formation d’une crevasse

Elle se forme suite à une sècheresse extrême de la peau. Totalement déshydratée, la peau est dépourvue de son film hydrolipidique et ne supporte plus d’être sursollicitée (à-coups dans la chaussure, frottements, agressions extérieures…). Elle finit alors par se déchirer créant alors une crevasse.

 

→ Symptômes : comment reconnaître une crevasse ?

En plus de l’ouverture de la peau, les crevasses s’accompagnent de rougeurs, de picotements voire même de saignements dans les cas les plus avancés.

 

SOIGNER UNE CREVASSE SELON LA ZONE

→ Talons crevassés

Les pieds sont naturellement secs. Un mauvais chaussage, une peau particulièrement déshydratée ou des maladies telles que le diabète, peuvent abîmer et fragiliser la peau et créer des crevasses talonnières plus ou moins profondes. Douloureuses, elles apparaissent au niveau d’une corne épaisse et nécessitent un soin local particulier pour éviter tout risque d’infection.

 

→ Que dois-je faire pour y remédier ?

Alexandra, ancienne podologue &
déléguée commerciale chez alvadiem, vous dit tout !

“  Le traitement de crevasses talonnières repose avant tout sur une bonne hydratation de la peau. Cela passe par l’application de crèmes dédiées mais aussi en s’abreuvant d’1,5litre d’eau minimum par jour. Mais avant d’engager un rituel à la maison, il est primordial de consulter en premier lieu un pédicure-podologue qui va retirer la corne et les callosités autour de la crevasse. Une fois le soin de pédicurie réalisé, on peut traiter la crevasse localement. Pour cela, munissez-vous d’un baume/onguent adapté, recouvrez la crevasse de produit et apposez un pansement dessus. En parallèle, appliquez une crème riche sur l’ensemble du pied pour maintenir un bon niveau d’hydratation de la peau, prévenir et éviter l’apparition de nouvelles crevasses. 

 

 

→ Mamelons craquelés

Chez les mamans la peau est mise à rude épreuve pendant mais aussi après la grossesse. En effet, lors de l’allaitement, les mamelons peuvent se craqueler. Un phénomène qui s’explique par des tétés fréquentes et prolongées, une peau sèche et fragile ou encore une mauvaise position du nourrisson. Ces crevasses sont particulièrement douloureuses pour les femmes d’autant plus que durant l’allaitement le mamelon est sursollicité, ce qui ne facilite pas une cicatrisation rapide. Ce moment doit rester un instant de bien-être entre la maman et son bébé. Des gestes simples doivent alors être adoptés pour continuer d’allaiter en toute sérénité.

→ Mamelons craquelés, que dois-je faire pour y remédier ?

En cas de crevasses, traitez localement en y apposant directement une couche épaisse d’un onguent dédié. Répétez cela autant de fois que nécessaire jusqu’à cicatrisation complète du mamelon.
Si le mamelon est irrité sans être crevassé, il faut éviter toutes sources d’échauffements. Pour cela, il faut utiliser des matières douces pour retirer le surplus de lait après la tété. Pensez aussi à tamponner plutôt qu’à essuyer.

“  En prévention et donc pour limiter l’apparition des crevasses, nous recommandons aux mamans d’appliquer quotidiennement un onguent dédié sur les mamelons avant l'accouchement. „

 

SOIGNER UNE SECHERESSE EXTRÊME PAS À PAS

D’autres lésions que la crevasse, liées à une sècheresse extrême de peau peuvent être observées. Découvrez les bons gestes à adopter pour soulager la zone sensibilisée :

→ Lèvres gercées

Très fine, la peau des lèvres, qui ne produit pas de film hydrolipidique, est dépourvue de protection naturelle. Pour cette raison, elles sont particulièrement sensibles à la déshydratation. Certaines agressions telles que le froid, le vent ou certains traitements, peuvent accélérer ce phénomène laissant alors apparaître des gerçures voire des crevasses. Elles peuvent s’accompagner de rougeurs et de fissures à la commissure des lèvres, c’est ce que l’on appelle la perlèche.

 

→ Lèvres gercées, que dois-je faire pour y remédier ?

Avant toute chose, réparer les lèvres et le pourtour des lèvres abîmés à l’aide d’un baume adapté à appliquer plusieurs fois par jour en couche épaisse. Au bout de quelques jours les fendillements disparaîtront. Une fois la peau cicatrisée, prenez l’habitude d’hydrater vos lèvres quotidiennement avec un soin protecteur.

 

→ Mains gercées

La peau des mains est naturellement fine mais ce sont principalement les agressions quotidiennes qui les fragilisent : exposition au vent et au froid, hyper sollicitation, le contact récurrent avec l'eau et les détergents. Ces agressions dégradent le film hydrolipidique et affaiblissent la barrière cutanée. La peau retient moins l’eau et se déshydrate. C’est ainsi que l’on voit apparaître des petites gerçures comme des micro coupures notamment au niveau de l’articulation des doigts. Ces craquelures sont généralement superficielles mais les picotements sont particulièrement désagréables.

 

→ Mains gercées, que dois-je faire pour y remédier ?

Leur traitement se fait en deux temps. Tout d’abord, appliquez un onguent local en couche épaisse directement sur les zones localisées puis recouvrez d’un pansement. Une fois les crevasses disparues, pensez à appliquer quotidiennement une crème réparatrice adaptée à votre type de peau et à vos contraintes (travail manuel, en extérieur…). N’hésitez pas à bien protéger vos mains en hiver lorsque vous êtes à l’extérieur ou qu’elles sont en contact avec de l’eau avec une crème barrière

Découvrez le meilleur d’Alvadiem