Tri sélectif & recyclage : comprendre et agir

Tri sélectif & recyclage : comprendre et agir
Durant ces dernières semaines, vous avez eu tout le loisir de réaliser des tris en tout genre dans vos maisons. Est-ce que le déconfinement va stopper vos bonnes habitudes ? Certainement pas ! C’est même l’occasion de vous perfectionner. Accompagnée de Candice, notre chef de produit, la Rédaction vous fait (re)découvrir les bonnes pratiques pour recycler vos cosmétiques.

PETIT RAPPEL : QU’EST-CE QUE LE TRI SÉLECTIF ?

Le tri sélectif consiste à trier ses déchets en fonction de leur nature (plastique, carton, verre, métaux…) pour ensuite en faciliter le recyclage.

On distingue d’ailleurs trois sortes de tri sélectif :

  • Tri à la source = ce que vous faites au quotidien, un tri avant la collecte
  • Tri par apport volontaire = amener ses déchets dans un conteneur spécifique (verre par exemple) ou en déchetterie
  • Tri en déchetterie = réalisé par les employés ou des machines

 

POURQUOI LE TRI SÉLECTIF EST PRIMORDIAL ?

Les français produisent plus de 323 millions de tonnes* de déchets annuels. Sur le podium des plus gros générateurs de déchets, on retrouve le secteur de la construction en première place suivi de prés par les autres secteurs économiques puis les ménages avec 37.9 millions de déchets. Grâce aux nombreuses campagnes de sensibilisation, ce chiffre est fort heureusement en baisse constante d’année en année. Il reste néanmoins conséquent.

Nous nous demandons souvent l’intérêt réel du tri et du recyclage. Pour donner du sens à votre geste, demandez-vous plutôt « que deviennent les déchets non recyclés ? »

Aujourd’hui et depuis toujours, les principales méthodes** de gestion des déchets résident dans l’enfouissement, les incinérations et les décharges à ciel ouvert. Toutes ces pratiques ne sont bien évidemment pas sans danger : augmentation des gaz à effet de serre, impact sur la qualité de l’air, de l’eau et des sols.

Comment éviter cela ? En faisant du tri ! Et oui, grâce à vos petits gestes du quotidien, vos bouteilles en verre, plastique, carton ou textile, vont s’offrir une seconde vie et la planète un second souffle. En triant les éléments recyclables vous limitez largement le nombre de déchets. Pour cela, tout le monde a un rôle à jouer, c’est ce que l’on appelle l’économie circulaire. Pour en savoir-plus, rendez-vous sur le site de CITEO, premier acteur du recyclage en France.

* Source Le Figaro, rapport de 2016
** Source Fondation Homme Nature par Nicolas Hulot

 

QUELQUES RÈGLES SIMPLES DE TRI

→ QUELS SONT LES EMBALLAGES RECYCLABLES ?

Papier, carton, acier, aluminium et les briques alimentaires. Pas besoin de nettoyer les contenants ! Juste bien penser à les vider avant de les jeter dans leur poubelle respective.

→ COMPRENDRE LA COULEUR DES BACS

C’est élémentaire ! Mais ne vous est-il jamais arrivé de vous demander dans quelle poubelle jeter tel ou tel emballage ? Voici un petit récap de l’utilité de chacune d’elle. Attention, parfois les couleurs peuvent différer d’une commune à l’autre, renseignez-vous.

 

 

GRIS = Ordures ménagères à jeter

VERT = Emballages en verre

Oui : bouteilles, pots, bocaux petits ou grands
Non : vaisselle, plats en verre, miroir… la composition est différente et ne se recycle pas

JAUNE = Emballages, briques, cartons, plastiques, métal

Pour le carton : attention les cartons de déménagement ou de meubles sont trop grands pour la poubelle, amenez-les plutôt directement en déchetterie !
Pour le métal : cannette, conserve, aérosol…
Pour le plastique : jouets ou vaisselles ne se recyclent pas, amenez-les directement en déchetterie ou selon leur état faites-en don à une association !

BLEU = Tous les papiers (journaux, magazines, livres…)

Si votre commune est équipée, n’hésitez pas à déposer vos vieux livres dans des boîtes à livres disponibles pour tous !

Décoder les logos

C’est bien de jeter, mais c’est encore mieux de savoir si l’emballage est recyclable, sinon votre geste n’aura pas servi à grand-chose. Pour vous aider, voici les deux sigles à connaître :

Le triman : indique si le produit est recyclable

Le point vert : informe le consommateur que la marque de ce produit participe financièrement à la collecte, au tri et au recyclage mais pas que le produit est recyclable

 

 

VOUS ÊTES DÉSORMAIS INCOLLABLE SUR LES RÈGLES DE TRI !
Vous avez toujours un doute sur un emballage ?
Téléchargez l’application CITEO et scannez !

ET EN COSMÉTIQUE, COMMENT CA SE PASSE ?

Tous les secteurs d’activités sont impactés et sensibilisés aux préoccupations environnementales. Candice, notre chef de produit, vous explique comment l’univers de la cosmétique s’adapte à ces profonds changements.

→ Pourrais-tu nous dire où en est le secteur de la cosmétique en termes de recyclabilité des emballages ?

La recyclabilité des emballages est une préoccupation de longue date pour les marques. Cela fait plusieurs années que le secteur de la cosmétique avance en partenariat avec CITEO notamment sur l’amélioration de la recyclabilité des emballages. De même, les fournisseurs d’emballages innovent également ce pouvoir recyclable. En effet, le fait que tous les emballages n’aient pas la capacité d’être recyclés dans toutes les communes de France pousse les marques à innover en proposant des solutions pour permettre de produire moins de déchets. Il y a un chiffre que je trouve très intéressant qui est communiqué par CITEO. Il nous apprend que la contribution moyenne de l’emballage dans l’impact environnemental d’un produit n’est en moyenne que de 10%. Ce qui est peu par rapport à ce que l’on peut imaginer ! C’est pour cette raison que les entreprises cosmétiques œuvrent également sur d’autres plans pour respecter l’environnement comme leurs méthodes de fabrication en économisant notamment l’eau et l’énergie dans les circuits.

→ Et chez alvadiem, comment ça se passe ?

Chez alvadiem, tous nos emballages sont composés en matériaux recyclables. Comme expliqué précédemment, tous les types d’emballages ne peuvent être recyclés dans toutes les communes en France. C’est le cas par exemple de nos pots et de nos tubes. Ils sont en matière recyclable (PE et PP) mais leur forme ne leur permet pas d’être recyclés partout. La dernière étude CITEO est très encourageante et nous laisse entrevoir un recyclage total en 2022 ! Mais parce que nous cherchons toujours à faire mieux, nous travaillons en parallèle à l’amélioration de la recyclabilité de nos emballages existants. Même s’ils sont recyclables et recyclés, nous pouvons toujours faciliter le travail de la filière par différentes actions. C’est pour cela que :

  • Nous choisissons des emballages en mono-matériau
  • Nos décors sont conçus pour ne pas perturber le recyclage de nos emballages
  • Les cartons de nos étuis sont issus de forêts préservées, vous pouvez reconnaitre le logo FSC sur nos étuis
  • Nos encres sont végétales et nos vernis sont à l’eau

Nous continuons à étudier d’autres options adaptées à nos valeurs pour faire toujours mieux pour nos prochains développements. Nous avons également une mission importante qui nous tient à cœur, celle de partager les bons gestes de tri pour sensibiliser au maximum les consommateurs.

→ Quel geste simple et écolo recommanderais-tu ?

Réutiliser ! Donnez une seconde vie à vos emballages lorsque c’est possible. Par exemple, avec notre pot d’Onguent Réparateur, on peut réaliser un pot pour les petites plantes de bureau, une bougie ou un vide poches pour la maison.

Je recommande également de vous informer sur les règles de tri de votre commune pour trier plus et jeter moins.

Ces articles peuvent vous intéresser