Qu'est-ce qu'une liste INCI ?
Olea europaea fruit oil, ça vous parle ?
Rendez-vous dans votre salle de bain, attrapez votre crème, retournez-la et regardez la zone INGRÉDIENTS. Vous voyez cette liste en latin ? Elle recense tous les composants de votre produit. Incompréhensible ? Pas de panique ! Cette semaine, la rédaction, accompagnée de Pauline Malzac, responsable scientifique alvadiem, vous guide pour comprendre facilement et appréhender sereinement cette fameuse liste INCI.

DÉFINIR UNE LISTE INCI EN 3 POINTS ? DÉFI ACCEPTÉ !

  •   L’abréviation INCI signifie International Nomenclature of Cosmetic Ingredient. Dit autrement, c’est une nomenclature reprenant l’ensemble des ingrédients présents dans un produit cosmétique, même ceux contenus en quantité infime 
  •   Son but ? Informer les consommateurs des ingrédients contenus dans un produit   
  •   Obligatoire en Europe ! Les fabricants doivent la faire figurer distinctement sur le contenant (tube, pot…) ou le suremballage (étuis) et le site internet de chacun de leur produit

COMPRENDRE UNE LISTE INCI, FACILE !

Elle est ordonnée

Vous pensez que les ingrédients sont rangés de manière aléatoire ? Et bien détrompez-vous !
Les fabricants ont pour obligation de les faire apparaître par ordre décroissant de concentration, c’est-à-dire du plus haut dosage au plus faible.

 

Elle est internationale

Les ingrédients sont cités en latin (notamment les extraits de plante) pour permettre à quiconque, peu importe la langue, de pouvoir identifier les ingrédients contenus dans un produit.

 

Elle est contrôlée

La sécurité des consommateurs est la préoccupation n°1 de la Règlementation cosmétique et des laboratoires. Pour preuve, près de 1400 ingrédients sont interdits d’usage en Europe et chaque produit est minutieusement étudié par un toxicologue indépendant avant sa mise sur le marché. À titre de comparaison, le règlement nord américain n'interdit lui que 9 ingrédients.

 

SCANNER, BONNE OU MAUVAISE IDÉE ?

Les applications vous accompagnent depuis quelques années dans votre rayon épicerie et depuis peu dans les rayons beauté ! Mais si elles sont plutôt abouties côté alimentation, quelques évolutions sont encore à apporter niveau cosmétique…  

Pour évaluer un produit, il faut aller au-delà d’une liste d’ingrédients. Plusieurs facteurs importants ne sont aujourd’hui pas pris en compte dans leur évaluation :  

  • Le pourcentage de concentration d’un ingrédient et son impact selon s’il est pur ou mélangé à d’autres substances
  • Les zones d’application
  • L’usage
  • La naturalité
  • L’utilisateur (enfant, femme enceinte…)

Alors avant de jeter avec regrets votre baume pour le corps préféré, prenez du recul sur les scores qu’obtiennent vos produits. La règlementation cosmétique européenne est l’une des plus stricte et encadrée au monde, tout est pensé pour assurer la sécurité des consommateurs. Mais si vous souhaitez réellement comprendre la signification et le rôle de chaque ingrédient, optez davantage pour le glossaire INCI du site de L’Observatoire des Cosmétiques Il vous donnera la fonction et l’origine de l’ingrédient en question.  

3 questions à la Pauline Malzac
Responsable scientifique alvadiem

Doit-on choisir un cosmétique en fonction de sa composition ?

“ Oui ! Selon si vous avez des allergies avérées à certaines substances ou si vous êtes sensible au caractère naturel ou bio de votre produit, il est en effet intéressant de porter attention à la liste d’ingrédients d’un produit avant de l’acheter. Par ailleurs, au-delà de la composition, il faut surtout être à l’écoute de sa peau. La peau est différente en fonction de notre patrimoine génétique, notre mode de vie… Personne ne réagira de la même manière à un produit. Sélectionnez donc bien un cosmétique en fonction de vos besoins et des diverses indications (âges, bénéfices…). Pour cela, n’hésitez pas à vous laissez guider par les professionnels de santé (podologues, pharmaciens, dermatologues…) qui sauront vous recommander les soins les plus adaptés en fonction de la typologie de votre peau et de ses spécificités.  

Faut-il s’inquiéter de la présence de certains ingrédients ?

“ C’est une question qu’on entend de plus en plus notamment à cause d’un marketing de la peur autour de certains ingrédients. C’est une interrogation tout à fait légitime, le consommateur a le droit de savoir ce que contient son produit. Il faut quand même avoir à l’esprit que la règlementation cosmétique européenne est la plus stricte au monde. Elle fait de la sécurité des consommateurs sa préoccupation n°1. Côté formulation, cela passe par un listing de substances interdites et des tests obligatoires avant mise sur le marché. Côté étude des ingrédients, un système de cosméto-vigilance compile toutes les données relatives aux réactions des cosmétiques en Europe. Il existe aussi des comités d’experts (SCCS) dédiés à l’étude de certains ingrédients. Toutes ces mécaniques sont mises en œuvre pour faire évoluer positivement la cosmétique. C’est d’ailleurs ce qui fait de notre secteur l’un des plus dynamiques en termes d’innovation et le 1er exportateur mondial.

Et chez alvadiem, comment traitez-vous le sujet « ingrédients » ?

“ Quand l’équipe de développement travaille sur un nouveau produit, j’interviens pour ma part sur la sélection des ingrédients. Notre challenge est de toujours trouver le juste équilibre entre naturalité, efficacité et haute tolérance parce que nos soins sont avant tout destinés à des professionnels de santé qui appliquent nos crèmes environ 20 fois par jour. Il est donc primordial pour la sécurité de nos clients et celle de leurs patients, que nos produits aient une tolérance très élevée. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons pris la décision de tester nos produits sur peaux sensibles avant la mise sur le marché.

Côté développement, nous reformulons régulièrement nos produits en fonction de l’avancée des connaissances et des innovations. Par ailleurs, nous retravaillons actuellement la présentation de nos listes INCI pour permettre aux consommateurs de détecter en un coup d’œil quels ingrédients de la formule sont naturels, dans le but d’être toujours plus transparents.

Découvrez le meilleur d’Alvadiem